POST

L’analyse transactionnelle est-elle dépassée ?

02/05/2018

Partie I : 

Au grès de mes rencontres, j’entends ici et là que l’Analyse Transactionnelle est dépassée. Cela m’a interrogé, d’autant que j’utilise l'AT depuis plus de 25 ans et que je l’enseigne pour former de futurs analystes transactionnels ! Ce que j’entends, c’est qu’il existe de nouvelles approches,  plus performantes, plus actuelles ou moins « mentales ». (Neurosciences, Mindfulness, approches quantiques …). Tout cela pourrait donner à penser que l’AT est « as been ». Ce qui est une réalité, c’est que l’AT est née au début des  années 50 (c’est déjà le siècle dernier !).Ces remarques m‘ont donné envie d’écrire  ces quelques lignes. Et surement d’autres prochainement.

 

Théorie de la personnalité et approche profondément systémique, l’AT fait partie du mouvement de la psychologie humaniste. Elle vise à donner (redonner quand il l’a perdu)  à l’humain sa dignité, à le sortir de toute forme d’aliénation. Elle propose des grilles de lecture pour mieux nous comprendre (modèle intrapsychique), mieux comprendre les relations entre les personnes (modèle transactionnel), mieux comprendre  les systèmes  (modèle organisationnel et systémique).  Ses chercheurs ont mis au point des protocoles opérationnels pour sortir des impasses qui empêchent les individus de grandir et de s’autonomiser.

Elle se déploie dans 4 « champs » : la psychothérapie, l’éducation, le conseil et l’organisation.

Elle fait l’objet  de recherches avancées dans le monde entier, de publications scientifiques. Elle sait se remettre en question, progresse régulièrement dans sa façon de comprendre le monde et son évolution.

L’AT ne prétend en aucun cas être une vérité.  Je la vois juste comme un modèle proposé parmi d’autres pour rendre compte de la complexité : celle de l’humain, celle de la société humaine et celle des organisations qui la structure.

Certains concepts de l’AT sont entrés dans la vie de tout un chacun. Je vous en donne quelques exemples :

* « je suis OK /tu es OK » de l’enclos OK, (Franklin Ernst Prix Eric Berne 1981) qui donnera  le principe du Gagnant – Gagnant.

* Le principe du contrat, cher à Eric Berne, théorisé par Claude Steiner,  a fait l’objet de recherches dont les auteurs Oliver Hart et Bengt Holmström ont obtenu le prix Nobel d’économie en 2016.  

* Le triangle dramatique avec ses 3 rôles : Persécuteur, Victime, Sauveur  (Stephan Karman  Prix E Berne 1972)

* Le principe de l’autonomie dont l’une des 3 composantes – la conscience – est au centre de l’approche MindFullness

Alors, dépassé ou pas ? Je vous invite à lire la suite bientôt sur ce blog.  Voir les formation sur la page formations-at 

 

Et si vous voulez en savoir plus sur l’AT (www.luminetsens.org/f

ormations-at) :

A Dijon, les 16 et 17 mai prochain : cours 101 ou la formation aux fondamentaux de l’AT

A Dijon, les 30 – 31 mai + 25 – 26 juin : 10 clés pour vivre le changement et réussir vos projets

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

​© 2018 LUMIN'ET SENS - Patrice Fosset patrice@luminetsens.org  - Tél : 06 86 96 30 44