POST

Envie de bouger ou de faire bouger ?

26/02/2019

J'ai fait de la conduite du changement mon métier depuis plus de 30 ans. Je suis "parti de loin" ! Je me souviens qu'à la trentaine, je pensais que c'est les autres qui devaient "bouger". Il m'a fallu un certain temps et quelques désagréments pour intégrer que j'avais déjà à bouger, moi, avant de vouloir que les autres changent !

J'en suis arrivé à quelques principes de vie simples, pour oeuvrer mes propres changements ou pour accompagner celui des autres. Je les pose dans un certain ordre (on pourrait dire "logique") alors que chaque étape fait partie d'un tout systémique :

  • accepter ce qui est, sans jugement

  • donner sens à ce qui a été et qui est encore là. Nous sommes des être cohérents, en particulier dans ce qui apparait de prime abord comme des incohérences. Nos incohérences sont le fruit de notre histoire, évidemment avec toute la complexité qui la caractérise.

  • identifier ce que nous voulons garder, ce que nous avons à chérir : ce sont nos ressources

  • nous remercier pour ce que nous avons vécu et pour les ressources que nous avons mobilisées pour "survivre"

  • mesurer ce que nous voulons changer

  • imaginer, visualiser ce que nous voulons à la place, 

  • mesurer ce que nous avons à gagner  tout autant que ce que nous aurons à perdre

  • prendre conscience que nous avons le choix : celui de changer ou de ne pas changer, celui de changer telle ou telle chose ou non, celui des chemins à emprunter pour vivre les changements à réaliser (et oui, il y a plusieurs chemins possibles) 

  • poser une "intention" de changement, nourrie d'une décision de changer

  • identifier au mieux les différents types de freins qui nous empêcheront de changer

  • puiser dans toutes les ressources disponibles (en nous et auprès des autres) pour nous engager avec confiance dans la voie du changement

  • accepter les moments de doute et d'hésitation, les erreurs, les retours arrière, les dérapages.

  • accepter que le temps de l'esprit n'est pas le temps du corps : il faut du temps pour que les idées, envies, désirs et décisions s'incarnent dans nos cellules, entrent dans la matière et se matérialisent en actions concrètes

La pratique de l'analyse transactionnelle, associée à une démarche holistique m'a beaucoup apportée, pour moi personnellement et pour ma pratique d'accompagnant.  


Quelques exemples de concepts particulièrement puissants et efficaces :

  • pour le pilotage du changement dans les systèmes et les organisations : la théorie organisationnelle de Berne et les apports du changement émergent

  • pour sortir de la passivité (de la procrastination), le tableau des méconnaissances

  • pour traverser les différents cycles de la vie, pour réussir ses projets (personnels ou professionnels) , pour dépasser les freins à la réussite, la roue du changement assortie de nombreux concepts pragmatiques tels que le scénario de vie, les cycles de l'identité, les drivers, les Permissions...

  • pour prendre la responsabilité de nos choix de vie et trouver notre juste place, le concept du scénario de vie exploré en utilisant le jeu du poker !

  • pour optimiser notre efficacité relationnelle, les fondamentaux de l'analyse transactionnelle avec le cours 101

  • pour savoir canaliser notre énergie et mobiliser nos ressources, la vision énergétique de l'analyse transactionnelle

Est-ce que cette démarche vous donne envie d'expérimenter ces concepts et leurs applications, pour vous même ou comme praticien de l'accompagnement du changement ? Si oui, voici quelques stages orientés sur le changement à venir en 2019, avec les dates qui correspondent. Je serai heureux de vous y accueillir et de vous faire partager mes expériences 

Et un séminaire de développement personnel particulièrement puissant pour "passer de l'ombre à la lumière"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

​© 2018 LUMIN'ET SENS - Patrice Fosset patrice@luminetsens.org  - Tél : 06 86 96 30 44